A lot of bees returning to bee hive and entering beehive with collected floral nectar and flower pollen. Swarm of bees collecting nectar from flowers. Healthy organic farm honey

Le miel, les abeilles et nos producteur.rices

Préserver les abeilles est essentiel pour garantir la biodiversité.

Chez Färm, nous sommes bien conscient·es de cet enjeu : voilà pourquoi nous avons installé plus de 100 ruches au sein de nos fermes partenaires. Mais au fait, pourquoi prendre soin des insectes pollinisateurs est-ce aussi important ? On vous explique tout ! 

Indispensables à nos vies, à notre alimentation et à notre écosystème, les insectes pollinisateurs contribuent au maintien de la diversité biologique. Comme le rappelle Bruxelles Environnement, près de 80 % de notre flore dépend des insectes pour la pollinisation, et 75 % de notre diversité alimentaire y est liée. Que ce soient les tomates, les aubergines, les poivrons, les pommes de terre, les fraises, les myrtilles… tous ces fruits et légumes nécessitent la visite des insectes pollinisateurs, et tout particulièrement des abeilles.

 

Focus sur les abeilles sauvages et domestiques

En Belgique, il existe plus de 360 espèces d’abeilles sauvages. Malheureusement, la moitié des variétés sont aujourd’hui considérées en voie de disparition. Cette menace pourrait être dévastatrice, car si les abeilles sauvages ne produisent pas de miel, elles font néanmoins partie des insectes pollinisateurs les plus efficaces. Les abeilles sauvages passent leurs journées à déplacer du pollen d’une plante à une autre, mais leur rayon de butinage est très proche de leur endroit de nidification ; dès lors, elles sont particulièrement vulnérables aux modifications du paysage comme la destruction d’une friche ou d’un talus. Plus connues du grand public, les abeilles domestiques, elles, vivent dans les ruches en société et produisent du miel. Elles aussi participent à la pollinisation lorsqu’elles butinent les fleurs. Malgré leur domestication, à l’instar de leurs cousines sauvages, les abeilles domestiques se révèlent également vulnérables et en danger…

macro d'abeille sauvage

Préserver les abeilles

La pollution de l’air, l’utilisation de pesticides, le changement climatique, les productions agricoles intensives, les prédateurs, sont autant d’éléments qui favorisent le déclin des abeilles… Et puisque leur disparition se révèlerait dramatique, il est plus qu’essentiel de participer à leur protection

Alors, quels gestes adopter ? Le mieux pour aider les abeilles est de conserver leur environnement naturel. Si cet été vous observez des abeilles sauvages, leurs ressources alimentaires préférées se trouvent probablement dans un court périmètre (100 à 300 mètres). L’idéal est d’identifier cette végétation et de la renforcer. Quoi qu’il arrive, il est préférable d’opter pour un parterre de fleurs au lieu d’une pelouse tondue. Plantez de préférence des plantes mellifères dans votre jardin ou sur votre balcon. Vous pouvez également disposer des bols d’eau avec des cailloux lors des journées chaudes pour que les abeilles puissent s’abreuver sans se noyer. Aussi, autre petit truc, si vous voyez tournoyer des abeilles sauvages, n’hésitez pas à poster vos photos sur le site observations.be, afin de contribuer à la précieuse base de données de notre faune et flore

Beekeeping or apiculture care of the bees working hand on honey apiary also bee yard with beehives and working beekeepers in australian outback honey bee on the honeycomb or flying home

Un nectar 100% belge

Évidemment, concernant les gestes qui changent la donne, on ne peut aussi que vous encourager à opter pour du miel belge. Mais saviez-vous que le miel belge bio n’existe presque pas ? La restriction imposée actuellement en Belgique sur l’interprétation du règlement bio européen empêche toute labellisation. En effet, les conditions pour obtenir le label bio sont quasi impossibles à respecter : comme les abeilles se déplacent dans un rayon de 3 km, les ruches doivent donc se trouver à minimum 3 km de toutes industries, cultures non bio et voies rapides… Ce qui est infaisable dans notre petit pays ! Cependant les miels belges que nous vous proposons  respectent les critères du cahier des charges bio européen (comme par exemple le miel de la marque Beehave ou Nectar & Co ), proviennent de producteur·rices en direct qui peuvent nous communiquer la zone de production de manière précise et nous garantir l’exposition la plus faible aux intrants chimiques.

Le délicieux miel belge de ferme de Färm

Et à propos de miel, saviez-vous que Färm s’implique au quotidien pour la préservation des abeilles ? Avec notre miel de ferme, on ne pourrait appliquer plus concrètement notre credo « changeons le monde en mangeant » ! Derrière cette initiative, un véritable partenariat : nous avons placé des ruches chez nos producteur·rices de fruits et légumes aux quatre coins du pays. Au total, nos agriculteur·rices prennent soin de 105 ruches, soit de 47 millions d’abeilles.  En résulte une production de 2500 kg de miel, c’est-à-dire 7250 pots de miel à retrouver directement dans nos rayons ! Actuellement en rupture de stock, vous pourrez retrouver ces délices au bon gout de biodiversité dans nos magasins dès le mois de septembre. Sur chaque pot, un code permet de tracer l’origine de la ruche et le travail de la ferme qui l’accueille.

Génial, non ?

Merci les abeilles, merci les producteur·rices.

D’ici-là, bel été à toutes et tous et n’oubliez pas, vive les fleurs et les abeilles. 

Partagez l'info