labels à la loupe

Les labels complémentaires : plus bio que bio.

Färm ce sont des magasins, mais surtout un projet de société pour « changer le monde en mangeant ». Jour après jour, nous réfléchissons aux meilleures manières de vous guider, vous, clientes et clients färmidables, vers une alimentation de qualité sous le signe de la durabilité. Pour ce faire, on crée, on met en lumière et on fait des choix. Le Färmoscope, les labels et les suggestions de produits : confidences sur nos bonnes pratiques.

 

Comme vous le savez sans doute le développement durable prend en compte les dimensions environnementales, sociales et économiques. Sa particularité est même de se situer au carrefour de ces trois piliers. Parmi les 17 Objectifs de développement durable (ODD) adoptés par les Nations Unies en 2015, le douzième vise spécifiquement les modes de consommation et de production. L’alimentation durable tient compte des besoins alimentaires mondiaux actuels sans compromettre la satisfaction des besoins des générations futures. Elle favorise des modes de production agricole, de transformation, de distribution et de consommation, qui protègent la biodiversité et les écosystèmes et respectent les droits humains. Elle doit aussi être accessible à tous·tes et permettre une répartition équitable de la valeur ajoutée. 

1. Pour vous aider, on a crée le Färmoscope

À notre échelle, pour mettre en pratique ce concept de durabilité, nous avons imaginé et implémenté le Färmoscope. Concrètement, chaque produit proposé dans nos rayons passe à la loupe sur base de 11 critères écologiques, sociétaux et économiques. Cette analyse donne un färmoscore, c’est-à-dire un indicateur de durabilité qui augmente d’un point chaque fois que le produit répond à un critère spécifique. Vous pouvez retrouver ce färmoscore sur l’étiquette de chaque produits alimentaires. Qu’on se le dise, pas de culpabilité ou de course à la perfection, avec cet outil nous ambitionnons surtout de partager avec vous toutes les informations dont nous disposons, c’est notre engagement de transparence. L’enjeu sociétal derrière le Färmoscope est de vous permettre de vous réapproprier pleinement la valeur des produits. Et ce, non seulement à travers la notion habituelle de ‘prix’, mais aussi, et surtout, en termes d’impacts positifs sur le monde.

2. Pour vous aider, nous mettons en lumière les labels complémentaires

Pour vous accompagner dans votre transition alimentaire, l’un de nos leviers repose sur la mise en lumière des démarches exemplaires.

Voilà pourquoi nous favorisons à travers l’un des critères de notre Färmoscope les labels complémentaires. Nous souhaitons attirer votre attention sur les producteur·rices qui vont plus loin que les exigences du label bio européen. Quelques exemples… 

En Belgique, le label Biogarantie est la référence. Il certifie que le produit a été cultivé et transformé au sein de notre plat pays

Le label Nature et Progrès, lui, a des règles concernant la biodiversité, la saisonnalité, le bien-être animal, les chaines courtes et l’utilisation des ressources

Le label Demeter est pour sa part conçu pour les agriculteur·rices qui pratiquent la biodynamie. Celle-ci vise à régénérer les écosystèmes en prenant soin de chaque élément : sol, plante, animal, être humain

Quant au label Fairtrade, il garantit que les produits proviennent d’organisations de petit·es producteur·rices et respectent le commerce équitable. Autrement dit, il certifie des standards pointus en matière de pratiques agricoles, de gestion ou de respect des valeurs sociales et environnementales.

3. Pour vous aider, nous vous choisissons des produits au top !

 

Chez Färm, la communication c’est avant tout une affaire de transparence. Toujours dans cette optique d’accompagnement, chaque mois, nous vous proposons une sélection de produits au top tant au niveau de leur qualité que de leurs engagements. Pour le mois de mai, nous vous invitons à découvrir trois marques inspirantes qui affichent un beau farmoscöre !

LUNA E TERRA

Labélisés Demeter, les jus, céréales, farines, huiles et conserves Luna e Terra sont issus de l’agriculture biodynamique. Les produits sont aussi peu transformés que possible. Les fruits et légumes vont directement (ou presque) de la terre aux bouteilles. La rotation des cultures étant essentielle pour un sol résistant, les agriculteur·rices cultivent au maximum une fois tous les cinq ans la même plante au même endroit. Les céréales constituent la culture favorite dans le cadre de la rotation des cultures : leur système racinaire profond aère parfaitement le sol.

BELVAS

Les chocolats Belvas s’ancrent dans la démarche la plus durable possible. Pas de conservateurs, pas de colorants, pas d’exhausteurs de goût, pas d’arômes, pas d’OGM, pas de graisses hydrogénées. Belvas utilise uniquement des ingrédients bio certifiés « commerce équitable » mais a décidé de pousser le principe du bio plus loin en développant un partenariat exclusif avec le village d’Armayari au Pérou ayant pour objectif de produire des fèves de cacao en biodynamie. En Côté d’Ivoire, Belvas s’est associé à une coopérative de producteur.rices pour construire une usine et laisser une partie de la valeur ajoutée en Côte d’Ivoire : la récolte, la torréfaction et le broyage.

LA BRASSERIE DE LA LESSE

Cette brasserie artisanale propose des bières de qualité, brassées avec des matières premières locales et bios. Créée sous le modèle de coopérative à finalité sociale, la Brasserie de la Lesse est basée sur la relocalisation de l’économie, le développement durable, la gestion participative, le renforcement des circuits courts et la résilience. La brasserie de la Lesse est certifiée Nature & Progrès et Belgian Fair Trade Federation.

Partagez l'info