Dobio

Type de production

Dobio, c'est QUOI ?

Dobio est spécialisé dans la transformation de viande bio en produits de traiteurs frais et bio avec le plus haut niveau de qualité possible. Pour ce faire, ils travaillent exclusivement avec des additifs et épices bio selon des procédés traditionnels.

QUI est derrière Dobio ?

En 2005, Koen Gevaert a commencé à développer des repas bio pour les magasins de produits naturels et le marché de détail. En 2009, sous la direction de Iwan Dobbelaer, une gamme de viandes bio s’ajoute, disponible tant emballée qu’en vrac. 

POURQUOI Dobio ?

Parce que Dobio, c’est une transparence totale et un prix juste pour le producteur.

Mais qu'est-ce que c'est la "viande biologique" en fait ?

L’agriculture et l’élevage bio reposent sur la préservation de l’environnement, de la nature ainsi que sur le bien-être des animaux. En bref, l’agriculture et l’élevage biologiques sont basés sur des processus naturels et donnent donc la priorité au bien-être des animaux.

Un animal « conventionnel » reçoit trop peu d’espace et trop de médicaments, parce qu’il doit grandir rapidement et à faible coût. Dans l’élevage biologique, les animaux disposent d’espace et grandissent naturellement sans interventions artificielles. Ils reçoivent de la nourriture bio toute l’année et ne prennent des médicaments que lorsque cela est vraiment nécessaire

La prise de médicaments est rare parce que les animaux ont une bien plus grande résistance en raison de leur mode de vie et de leur alimentation saine. Ce qui les rend moins sensibles aux maladies.

Toutes ces bonnes pratiques se reflètent sur la qualité de la viande. Elle a une meilleure structure, contient moins d’eau et est plus nutritive. 

Les producteurs de Dobio

Bert Dhaene et sa femme Wivine ont décidés, en 2004, de débuter une exploitation agricole à Staden

Dans cette ferme mixte, les légumes et les porcs sont au cœur de l’exploitation. Au total, 45ha de cultures et 500 porcs bio sont cultivés dans le cadre d’un contrat d’élevage.

En 2019, les derniers porcs conventionnels ont quitté l’exploitation. Depuis, l’étable a été entièrement rénovée et adaptée aux conditions de l’élevage de porcs biologiques :

« Au lieu de 44 enclos, il y en a maintenant neuf. Il n’y a plus de couloir comme dans l’élevage traditionnel. Nous nous promenons parmi les porcs. Avant, il faisait sombre, maintenant il y a de la lumière, de la paille et de l’espace en plein air. Le climat est également idéal. »

« Le fonctionnement est différent, mais cette approche nous donne davantage de satisfaction. »